Non, ceci n’est pas un coup marketing pour Pampers mais une information rapportée par le quotidien Hondurio : Les employés d’une entreprise basée au Honduras auraient été obligés de porter des couches pour une meilleure productivité !

 

C’est le responsable syndical de la Central General de Trabajadores qui a alerté les journalistes. Il affirme avoir recueilli les témoignages de plusieurs employés et notamment de femmes. L’entreprise Kyungshin-Lear, fabricant de pièces automobiles, aurait obligé ses employés à porter des couches et leur aurait interdit la pause pipi pour éviter une perte de temps et de productivité. Les employés devaient acheter eux-mêmes leurs couches et arriver prêts au travail. Faut-il en rire ou pleurer (de rire) ?

 

Cette histoire a fait la une des journaux au Honduras et une délégation d’inspecteurs du travail a été mandatée pour vérifier la véracité de ces témoignages.

 

 

Dossier Partenaire Réalisé par

 

 

 

Retrouvez les autres articles du dossier ici :

 

La coupe du monde des startups

 

 

 

Abonnez vous à la newsletter pour ne pas manquer les articles de ce dossier [wysija_form id= »3″]