L’idée :
Ôter les sédiments un  peu plus vite qu’ils arrivent et les préparer à la valorisation.
Vidéo de présentation en français
https://www.youtube.com/watch?v=oM1evncrg-U
 
Et en anglais
https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=K4jIgn_3JfE
 
Le fonctionnement :
Trois machines robotisées, une consacrée à l’extraction, une deuxième au tri et une troisième au conditionnement.
 
Pourquoi cette idée pourrait marcher (pourquoi cette startup réussit):
Parce qu’aujourd’hui les différentes directives prônent la valorisation des sédiments, et cette dernière n’est que rarement pratiquée.
 
Originalité :
Extraire un peu plus de sédiments qu’ils n’en arrivent en 24 heures. c’est suffisant pour dévaser n’importe quel site et cela simplifie tout le reste !!
 
Votre business model (Comment gagnez-vous de l’argent?) :
Nous fabriquons nos machines que nous installons sur le site, nous sommes  rémunérés au m3 de sédiments extrait.
 
Région / Pays cible :
Première étape la région Bretagne, puis la France, avant de s’étendre à l’Europe puis au reste de la planète.
 
Qui sont vos concurrents :
Les constructeurs d’engins de dragage et de TP , les exploitants de ces mêmes machines les entreprises de TP ou les sociétés de dragage.
 
Que Peuvent faire nos lecteurs (investisseurs, early-adopters, curieux..) pour vous ? :
En parler, et éventuellement voter pour EST sur Wiseed : 
https://www.wiseed.com/fr/startups/environnemental-sediments-treatment
 
Fondateurs :
Philippe Pétard et Guylène Le Guen (frère et sœur déjà associés depuis 14 ans)
 
Année de création : Décembre 2014
 
Site web : http://www.est-international.net
Facebook     Twitter