Qui êtes vous? :
Élevée entre deux continents, j’ai été marquée par ces différentes influences et me suis intéressée très tôt à la dimension culturelle de la gastronomie. C’est une façon ludique de découvrir la culture d’un pays. Après Sciences-Po Paris, j’ai d’abord travaillé dans la banque et la réforme de l’Etat. Mais j’avais en moi depuis longtemps une envie de créer une société. 
 
En 2 ou 3 phrases, que propose votre startup?
Nous proposons une approche nouvelle de la gastronomie en l’abordant par la culture et en racontant des anecdotes,sources biliographiques à l’appui, sur des mets au quotidien. Nous proposons trois types de prestations: des coffrets thématiques, des produits sur mesure et des prestations intellectuelles autour de la culture historique d’une marque.
 
Comment êtes vous arrivé à la création d’entreprise? :
C’est une envie ancienne qui remonte à mes années étudiantes et à la rencontre avec Geoffroy Roux de Bézieux dans un cours consacré à « la vie de l’entreprise ». Ça avait l’air formidable d’être entrepreneur!
 
Quelles ont été les bonnes surprises dans votre aventure entrepreneuriale? :
De très belles rencontres humaines et la liberté d’organiser son emploi du temps.
 
Des mauvaises surprises? :
Tour prend plus de temps que prévu…
 
Votre startup c’est 100% de votre vie? :
oui et non car même quand je sors je réfléchis à des opportunités et mes enfants testent avec moi les produits sourcés…
 
Des projets à venir? :
Oui, plein, surtout avec l’approche des fêtes de fin d’année
 
Un scoop sur vous ou votre startup? :
On songe à l’international
 
Alors heureux (se)? :
Tout à fait!