Ingénieur en Informatique et entrepreneur dans l’âme, j’ai eu l’idée de créer, face au boom de la consommation participative, une plateforme communautaire – à l’instar d’Airbnb et de Blablacar – qui démocratise la sieste.

Pour m’accompagner dans cette aventure, j’ai fait appel à mon ami, jeune docteur en Lettres modernes et professeur de français, afin de m’épauler dans la communication, la gestion du contenu numérique et la promotion de la startup.

Vos produits et services

Mettre en relation les hôtes voulant louer leur appartement, studio ou une pièce de vie (salon, chambre, bureau), et les personnes désirant somnoler le temps d’une sieste, se relaxer, prendre une douche et se rafraîchir ou tout simplement faire un « stop over » entre deux rendez-vous.

Vos facteurs de réussite

Grâce à notre concept, on passe d’une économie de propriété à une économie d’usage. En effet, avec la baisse du pouvoir d’achat, la prise de conscience écologique et l’indispensabilité de l’outil informatique dans nos tâches quotidiennes – qui ont modifiés notre manière de consommer –  nous avons pu observer la naissance d’un véritable esprit de solidarité entres les consommateurs. Internet a été le support qui a hébergé cet esprit de solidarité sous l’appellation : « consommation collaborative ».

Dans cette même optique, nous avons ambitionné de donner un écho à l’esprit de solidarité entre particulier en mettant en place une plateforme communautaire qui relie l’hôte au « siesteur ».

Vos facteurs différenciants et disruptifs par rapport à l’existant

Le facteur majeur qui nous distingue de nos concurrents est bel et bien la notion du CtoC : les échanges se font exclusivement entre particuliers. Alors que le marché actuel de la sieste est assuré par des relations BtoB, en l’occurrence les bars à sieste, ou le BtoC à l’instar de Nap&UpNap In Map mettent en place un environnement où les particuliers peuvent s’échanger des services entre eux à savoir, la location d’un appartement, un studio ou une pièce de vie (salon, chambre, bureau) à des « siesteurs », sur  plusieurs créneaux horaires allant d’une ½ h à 5h et ce, de 8h à 19h.

Les « siesteurs » peuvent être des travailleurs usés par une matinée de travail chargée, des travailleurs en déplacement la journée, de nouveaux parents en manque de sommeil, des étudiants… etc.

Votre business model 

Notre business model se reposera essentiellement sur des commissions issues des frais de réservation.

Vos concurrents

Nap&Up, SiestaRoom, Hôtels

Votre site web

www.napinmap.fr